Les rois maudits : Tome 3- Les Poisons de la Couronne – Maurice Druon

La chronique du tome 2 des Rois Maudits que pouvez lire ici étant sorti tout récemment, c’est sans transition et hésitation que l’on va aborder le troisième opus intitulé les Poisons de la Couronne.

Dans ma chronique sur le deuxième volet je vous ai dit que ce livre allait surement nous rappeler  la façon dont Joffrey Barathéon a rendu l’âme dans Game of Thrones et durant ma lecture j’ai découvert que j’avais raison sur ce point mais comment ne pas l’avoir puisque le titre le dit si clairement….

Néanmoins dire que le troisième opus des Rois Maudits se borne à raconter la façon dont Louis X dis le Hutin a subit à son tour la malédiction serait tout simplement un signe que le livre n’a pas été lu et apprécié dans son intégralité. 

Résumé :       

Comment voyageait-on par terre et par mer au Moyen Age ? Comment les malades étaient-ils soignés dans les hôpitaux ? Comment s’effectuait la mobilisation d’une armée et sa marche en campagne ?

Comment se déroulait un mariage royal ? Comment les magiciennes préparaient-elles philtres et poisons ?Plus encore que dans les deux volumes précédents, l’histoire des mœurs et l’histoire des princes sont intimement mêlées dans ce troisième volume des Rois Maudits.

D’un règne, celui de Louis X Hutin, dont généralement on ne fait guère état parce qu’il ne dura que dix»huit mois, mais dont les conséquences devaient être capitales pour la monarchie française, Les Poisons de la Couronne ressuscitent, et presque jour par jour, les conflits, les intrigues, les haines et les crimes. L’auteur a en quelque sorte retissé les fils des destins : destin malheureux de la belle Clémence de Hongrie arrivée en France pour y être reine et qui bientôt y restera veuve; destins contrariés du jeune Lombard Guccio Baglioni et de Marie de Cressay, dont les amours se heurtent aux interdits sociaux ; destins violents de la comtesse Mahaut d’Artois et de son neveu Robert opposés par une ayant en quelques inexpiable rivalité; destin tragique de Louis X qui, mois compromis l’œuvre du Roi de fer, le rejoint bientôt au tombeau. Lorsqu’il meurt empoisonné, en juin 1316, c’est la première fois depuis plus de trois siècles qu’un roi de France décède sans laisser un héritier mâle.

Ce que j’en pense:

Que dire mais que dire ? J’ai absolument adoré les Poisons de la Couronne qui pourrait même être mon tome préféré pour cette saga non que j’ai éprouvé un quelconque plaisir à voir le Roi Louis souffrir et mourir car j’avais eu de la peine pour lui… J’ai aimé ce tome plus que les autres parce que tout d’abord j’ai remarqué que l’histoire fut ici énormément riche en rebondissements…

Louis X dis Hutin n’a régné que dix huit mois mais son règne est aujourd’hui ancré dans ma mémoire tout comme l’a été celui de notre Reine Ranavalona 1ère du nom  qui dura trente trois ans ici à Madagascar. Maintenant pour parler de l’histoire proprement dite, nous suivons au début la Princesse Clémence de Hongrie qui va devenir la prochaine Reine de France en épousant Louis X, son mariage et même son personnage  m’a d’abord faite pensé à Margaery Tyrell d’autant plus que tout a été organisé par sa grand-mère…

Le « On n’est pas Reine pour être heureuse… » qu’elle a sortie à Clémence avant son départ est sans doute une de mes citations préférées dans ce tome…

Si Margaery Tyrell fut inspirée par Clémence de Hongrie, cette dernière n’est aucunement calculatrice comme l’a été Magaery car Clémence est très bonne , elle a une grande foi en Dieu notre Seigneur et contrairement à Margaery ne fait nullement semblant d’aimer aider les plus démunis…Bien évidemment j’ai été surprise d’apprendre qu’elle était une cousine de Louis X par son oncle Charles de Valois car toutes les familles  de la noblesse à cette époque se reproduisaient entre cousins ce qui fait que tous les acteurs des Rois Maudits ont un lien de parenté…

Je me suis donc très vite attachée à Clémence néanmoins il ya également autre chose que j’admire chez elle : Son Courage, j’aime les gens qui gardent le contrôle de ce qu’ils croient juste peu importe ce qu’en dise les autours d’eux (lisez donc le chapitres où elle confronte Louis pour lui demander des comptes sur la mort de Marguerite).

Somme toute j’aime beaucoup Clémence mais assez parler d’elle , parlons maintenant du règne de Louis X…Ce dernier ne me paraissait pas être un bon monarque au début car pendant que la France mourrait de faim , ce Roi était plus occupé à réparer son honneur conjugale en se débarrassant de Marguerite son épouse adultère pour ensuite en épouser une autre….Après il ya eu son « Ost Boueux » qui m’a rappeler cette fois dans Game of Thrones où Joffrey voulait emmener le Gué de Port Réal liquider Stannis ( je parle ici du livre car ce point la n’a pas été rapporté dans la série)…L’ Ost boueux c’est le fruit d’une décision immature et irréfléchie , une « réaction à chaud » tout ce qu’il ya de plus simple….

Je suis dur avec Louis X mais je me suis pourtant très bien reconnue dans son personnage impulsif, manquant cruellement d’expérience et constamment indécis… On suit ici la courte aventure  de ce nouveau Roi de France , cette fois on ressent ses inquiétudes et comprend même les raisons qui l’ont amenées à devenir ce qu’il est et les causes de toutes ses souffrances passées…

Je me suis à la fin mise à m’attacher à lui ( à Louis lol)  parce que j’ai réalisé que malgré son manque de compétence et d’expérience , ce dernier faisait de son mieux pour gouverner

Cette citation de Pathurnax dans Elder Scroll V : Skyrim ( jeu que j’adore absolument) nous résume très bien la situation de Louis dans ce troisième tome :

« What is better to be born good ? Or to overcome your evil nature through great effort »

Au final:

King Louis X had really done some great effort to overcome his evil nature , certes il est maudit néanmoins j’ai toujours priorisé le « Journey before destination » , d’ailleurs je pense que c’est la raison d’être du récit de Maurice Druon : nous faire connaitre le contenu du destin de ces Rois qui ont fait notre histoire…

Louis X au début n’était pas un bon Roi , il en est néanmoins devenu un  ( lors de ses derniers moments), ce qui prouve que peut importe nos défauts et ce qu’on dit sur nous si on persévère on y arrivera sûrement.

« …. Sire mon cousin , vous ne voulez pas que votre fils se souvienne de vous comme un Roi au pouvoir diminuer n’est ce pas ?

…..Je ne veux surtout pas qu’il se souvienne avoir eu un père faible , répondit Louis »

J’adore cette réplique , Louis X était un personnage pour qui je ne ressentais aucun attachement au début de la saga pourtant je m’en  suis énormément attachée dans ce troisième opus et sa la mort m’a faite de la peine ( j’en suis encore à me dire qu’il n’aurait pas du y passer…)

PS : Merci à vous d’avoir lu cette chronique celle sur le tome 4 devrait arriver bientôt néanmoins peut être que je publierai autre chose en attendant car il ya d’autres livres dont je veux vous parler.

Je me suis également offerte deux nouveaux livres :

51wq-3oswKL._SX195_

 

 

Les Plantagenêts de Dan Jones , j’ai toujours été fascinée par cette grande famille qui a fondée l’Histoire d’Angleterre , j’espère ouvrir très bientôt mon nouveau livre et vous en parler ensuite dans une chronique.

 

 

91X+Oc7lF9L

 

 

Bilbo le Hobbit  par JRR Tolkien le Roi de la Fantasy , j’avais déjà énormément d’édition du livre en version électronique mais je n’ai pas pu résister à cette magnifique version papier et maintenant je vais  le trimballer partout où j’irai jusqu’à ce que j’ai finis de le relire ( c’est mon précieux lol).

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s